Un historien m’a jadis assure qu’il serait possible d’ecrire un petit traite de l’esprit public en examinant quels ont ete lors des siecles nos adjectifs a la mode.

Un historien m’a jadis assure qu’il serait possible d’ecrire un petit traite de l’esprit public en examinant quels ont ete lors des siecles nos adjectifs a la mode. Chaque epoque, tel i§a a ses costumes, a ses epithetes : c’est sa maniere d’habiller ainsi que coiffer les idees ou les sentiments N’importe qui garde le souvenir des enumerations malicieuses dont s’est servi Alfred de Musset, il y cent annees, en Lettres de Dupuis et Cotonet, pour se moquer du devergondage verbal du siecle et Afin de decrire les ravages que dechaina dans la ville en Ferte-sous-Jouarre l’arrivee des termes nouveaux : le rationnel, le stupefie, l’humanitaire, le pittoresque, l’extatique, l’etoile, le pyramidal et le tourbillonnant. Moins abondant, le XVIII e siecle, au moment des lumieres, avait produit le sensible et le vertueux, qui lui ont fait cortege sans broncher jusque sous la Terreur. […]